Le cuir et le consommateur final

Nous souhaitons partager avec vous une étude publiée sur le site internet de Leather Naturally concernant les habitudes d´achat du consommateur final au sujet du cuir.

Dans le contexte écologique actuel, nous sommes tous incités à prendre des décisions pour protéger le futur de notre planète. Et pourtant, le consommateur final ne choisit pas toujours une matière aussi durable que le cuir mais penche plutôt vers des alternatives dénommées « vegan ».

Ci-dessous vous trouverez les résultats d´un sondage réalisé sur 2000 adultes anglais :

En conclusion, nous aimerions insister sur l´importance de disposer de toutes les informations au moment de prendre une décision pour valider un achat. Nous le répétons encore une fois : depuis la préhistoire, le cuir est un sous-produit animal de notre chaîne alimentaire. Les animaux ne sont pas élevés pour leur peau. Beaucoup d´organisations profitent de cette confusion pour nourrir un sentiment anti-cuir et encourager l´achat de matières alternatives qui, dans certains cas, provoquent de grands dommages environnementaux car ils sont dérivés du pétrole. L´utilisation du terme « cuir vegan » prête délibérément à confusion en raison de stratégies marketing mises en place pour rassurer le consommateur de ces matières imitant le cuir, tout en lui donnant  « bonne conscience ». Nous aimerions voir ce terme disparaître de l´usage courant pour être remplacé par la composition exacte des matières.
Source :